Étiquette : paralysie faciale

Guillain-Barré Covid 19

Les symptômes du Guillain-Barré ont commencé à la fin de mon infection à la COVID-19 : raideurs, manque de force, douleurs…

J’ai 23 ans. Pensant arriver à la fin de mon infection à la COVID-19, je me surprends à ressentir une sensation étrange dans le bout de mes doigts et mes orteils, une eau qui me semble glacée sur le bout de mes doigts quand je me lave les mains, un

Continuer la lecture
Guérison Guillain-Barré

Touchée par le Guillain-Barré, j’étais prisonnière d’un corps momentanément mort. J’ai vécu ma guérison comme une renaissance.

A l’époque, maman de deux petits garçons de 3 ans et 18 mois, je me réveille un matin avec la bouche engourdie. Je tente de boire, mais l’eau sort par le nez. Je compose donc le numéro des pompiers et je tente d’expliquer ma détresse. Mais seuls quelques sons incompréhensibles

Continuer la lecture
Moral et motivation dans le Guillain-Barré

J’ai réussi à me mettre sur mes jambes et enfin sentir le sol. Ce fût un moment magique. Je reprenais des forces.

Je m’appelle Sarah et j’ai 19 ans. Le 26 octobre 2014, j’ai attrapé un virus. Pensant tout d’abord à une gastro, je suis allée voir mon généraliste qui m’a prescrit des anti-vomitifs. Au bout d’une semaine sans sommeil et sans manger, j’ai commencé à être extrêmement fatiguée. Mes jambes ne

Continuer la lecture
Le Guillain-Barré c'est quoi ?

Le Guillain-Barré, c’est quoi ? Une maladie où il est impossible de connaître à l’avance la durée et l’évolution. On ne sait pas où on va.

Le 28 novembre 2012 : mon mari, très fatigué, va chez le docteur. Après avoir fait une prise de sang, une mononucléose est diagnostiquée. Deux jours plus tard, des picotements au niveau des doigts apparaissent. Le vendredi 30 novembre, mon mari retourne chez le docteur : « C’est sûrement dû

Continuer la lecture
Le médecin diagnostique un syndrome de Guillain-Barré

Alors que je suis au Chili, ma motricité se réduit d’heure en heure. Le médecin diagnostique le syndrome de Guillain-Barré.

Tout a commencé le 3 février 2012 alors que nous étions en vacances au Chili. Un matin, je me suis aperçu que j’avais perdu la sensation de température sous les pieds. Au petit-déjeuner, le café était sans saveur ; j’avais aussi perdu le goût. André, 64 ans Guillain-Barré à 64

Continuer la lecture
Barré et deux ans d'arrêt de travail

Verdict : Guillain-Barré… « Bla bla bla, ça va être long, c’est très grave, et puis on sait pas trop comment ça évolue, ça dépend des gens. »

J’ai été frappée par le syndrome de Guillain-Barré le 26 juin 2005, le lendemain de mon mariage. Quel beau cadeau, quel beau début pour notre famille ! Nos enfants avaient 2 ans et 5 ans. Magali, 42 ans Guillain-Barré à 35 ans en (en 2005) Une panique qui s’installe en

Continuer la lecture
Comme morte à cause du Guillain-Barré

Moi qui était comme morte à cause du Guillain-Barré, je vis bien plus vite et plus fort que n’importe qui !

Et soudain le ciel vous tombe sur la tête. J’avais à peine six mois de mariage, encore étudiante en droit, la vie était belle. Trop peut-être, car en l’espace de 72 heures, mon paradis s’est transformé en enfer à cause du syndrome de Guillain-Barré. Valérie, 44 ans Guillain-Barré à 24

Continuer la lecture
récupération syndrome de Guillain-Barré

J’ai récupéré très vite de mon syndrome de Guillain-Barré. Les médecins étaient étonnés vu la gravité de mon état.

J’ai 26 ans et j’ai été atteinte du SGB, le syndrome de Guillain-Barré en mars 2010. Deux semaines avant d’être hospitalisée, juste avant que la maladie se déclare, j’étais épuisée. Je prenais souvent des Efferalgan car je me sentais courbaturée. Je pensais avoir simplement attrapé froid ! Aurélie, 26 ans

Continuer la lecture
Guillain-Barré et grossesse

Guillain-Barré et grossesse : c’est ce que j’ai vécu. J’ai du accepter cette incapacité à être autonome et me battre pour le bébé que je portais.

Anne-Sophie, 31 ans Guillain-Barré à 31 ans (en 2008) Nous sommes le 8 septembre 2008. J’ai 31 ans, je suis enceinte de 3 mois et je sais qu’à partir de maintenant, la vie de mon bébé est en jeu. J’ai bien conscience des risques liés à l’amniocentèse et de la

Continuer la lecture
Le neurologue diagnostique un Guillain-Barré

On m’a fait des perfusions incessantes de glucose. Le médecin m’a dit : « Si vous ne marchez pas, c’est que vous ne le voulez pas ! »

Subitement, une nuit, j’ai eu des douleurs violentes dans le dos, à la hauteur des reins. J’étais en Lorraine. Après 2 jours de prise de calmants, j’ai vu un médecin généraliste qui m’a fait passer une radio. Je n’avais pas de calculs… Donc, c’était psychique. Michel, 74 ans Guillain-Barré à

Continuer la lecture